Vous êtes ici : Version française > Logement > A propos du logement

A propos du logement

Lyon est une ville sûre et agréable à vivre. Cependant, y trouver un logement peut s’avérer être une étape de votre installation complexe qui vous demandera beaucoup de temps. Les règles qui encadrent la location d’un logement en France pourront peut-être vous dérouter au début tant elles peuvent être différentes de celles de votre pays de résidence. Il est donc important d’être bien informé.

Nous vous encourageons également à lire le guide logement interactif édité par la FNAK. Ce guide très complet vous permettra de mieux comprendre comment fonctionne la location d'un logement en France.

Où s’installer ?

Lyon est une ville sûre, dotée d’un réseau de transports en commun particulièrement bien connecté et performant.

Il n’y a pas vraiment de quartier à éviter pour cause d'insécurité.

Si vous avez un budget serré, il peut être intéressant de s’éloigner du centre-ville et d’étendre vos recherches à la périphérie de Lyon où les loyers sont plus abordables (Villeurbanne, Bron, Oullins, …). Même excentré, vous pourrez facilement et rapidement vous rendre où vous voulez à condition de vivre à proximité d’une station de métro ou de tramway.

Le budget logement

Le logement constituera un des postes les plus importants de votre budget. Les loyers à Lyon peuvent être relativement élevés (environ 600€ pour un studio, 850€ pour un appartement 1 chambre et plus de 1000€ pour les appartements 2 chambres et plus).

Au prix du loyer, il faudra, selon les cas, ajouter :

  • Frais de déménagement éventuels
  • Frais d’agence immobilière : environ 1 mois de loyer
  • Dépôt de garantie : 1 mois de loyer hors charge (éventuellement plus en meublé)
  • Frais d’ouverture de ligne téléphonique
  • Frais d’ouverture d’eau, gaz, abonnement électricité
  • Assurance habitation

Notez également qu'en France, toute personne occupant un logement au 1er janvier doit payer une taxe d'habitation. Cette taxe doit être payée même si vous avez déménagé en cours d'année en France ou à l'étranger. Un avis d'imposition vous sera envoyé au mois de septembre, directement par courrier postal à votre domicile ou à l'adresse que vous avez déclaré à l'administration. Renseignez-vous sur son montant auprès du propriétaire du logement ou de l’agence immobilière.

Pour plus d'information sur ces dépenses, consultez le guide du logement édité par la FNAK.

Les aides au logement

Afin de garantir l'accès au logement à tous, l'Etat français a mis en place un système d'aides au logement. Selon la nature de votre logement, de vos revenus et la composition de votre famille, vous pouvez éventuellement recevoir une aide financière destinée à réduire le montant de votre loyer. 

Les aides au logement sont gérées par la Caisse d'Allocations Familiales (CAF). C'est à la CAF qu'il faut envoyer votre demande d'allocation et c'est elle qui déterminera, sur base de votre dossier, si vous êtes éligible ainsi que le montant de l'allocation. Ces critères étant nombreux, il nous est impossible de donner ici les montants des aides au logement. Cependant, vous avez la possibilité de l'évaluer grâce au module de calcul de la Caf.

Si une aide au logement vous est attribuée, elle sera versée dès le mois suivant. C'est pourquoi nous vous conseillons de faire votre demande d'aide au logement dès l’entrée dans votre nouvel hébergement. Pour information, l'allocation est généralement directement versée à votre propriétaire. Votre loyer sera diminué en conséquence. Le montant de l'allocation est réévalué dans le courant du mois de janvier de chaque année.

ll existe plusieurs types d'allocations au logement. Ces aides ne sont pas cumulables : vous ne pouvez toucher qu'une seule de ces allocations. La CAF déterminera, en fonction de votre dossier, l'allocation à laquelle vous avez droit.
 

L'Aide Personnalisée au Logement (APL)

Cette aide concerne toute personne vivant dans un logement conventionné APL (voir encadré à droite), sous certaines conditions de ressources. Ces logements peuvent être meublés ou non, loués auprès d'un propriétaire privé, d'une résidence universitaire ou privée, d'un foyer de jeunes travailleurs ou d'un hôtel. Il doit dans tous les cas être votre résidence principale en France.

Votre demande d'APL doit être effectuée dès votre entrée dans votre logement. Vous pouvez effectuer votre demande sur le site www.caf.fr
 

L'Allocation de Logement à caractère Familial (ALF)

L’allocation de logement à caractère familial concerne les personnes qui n’entrent pas dans le champ d’application de l’APL et qui :

  • Ont des enfants (nés ou à naître) ;
  • Se sont mariés il y a moins de 5 ans, avant les 40 ans de chacun des conjoints.

L'ALF est également attribuée sur base de votre revenu et de votre situation familiale. Ces plafonds varient selon la composition de votre foyer et la situation géographique de votre logement.

Votre demande d'APL doit être effectuée dès votre entrée dans votre logement. Vous pouvez effectuer votre demande sur le site www.caf.fr
 

L'Allocation Logement Social (ALS)

L'allocation de logement social (ALS) concerne toute personne ne pouvant bénéficier de ni l'APL ni de l'ALF. Son montant est généralement légèrement inférieur au deux premières.

L'ALS vous est attribuée si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond. Ces plafonds varient selon la composition de votre famille et la situation géographique de votre logement.

La demande d'ALS peut être effectuée sur le site www.caf.fr