Vous êtes ici : Version française > Assurances santé > A propos de la couverture santé

A propos de la couverture santé

Le remboursement des frais de santé

Même si vous bénéficiez du système de sécurité sociale de base, vous devrez payer la totalité des honoraires à la fin du rendez-vous lors d’une consultation chez un médecin. Si vous n’avez pas encore votre Carte Vitale, il vous remettra alors une « feuille de soins » que vous devrez transmettre à la CPAM pour être remboursé.
Seule une partie de vos frais sera remboursée par l’assurance maladie. Le taux de remboursement varie en fonction des actes médicaux pratiqués, environ 60 à 70% du tarif conventionné par l’assurance maladie, c’est-à-dire le prix fixé par l’assurance maladie pour chaque type de soin. La pharmacie est prise en charge entre 15 et 65% selon les médicaments.
Le remboursement ne concernant qu’une partie des frais, nous vous conseillons fortement de souscrire une assurance santé complémentaire (= mutuelle), surtout si vous avez des enfants ou des besoins spécifiques. Cette assurance permet de compléter le remboursement de l’assurance maladie et d’éviter les mauvaises surprises lors de soins plus coûteux (hospitalisation, soins dentaires, …). Plus d'informations sur les mutuelles santé.

À noter :
  • Afin de bénéficier du remboursement maximal prévu par l’assurance maladie, il convient de déclarer à la CPAM un médecin traitant qui sera votre médecin référent.
  • Attention : tous les médecins généralistes ne pratiquent pas les mêmes tarifs. Vous serez mieux remboursés par la CPAM si vous choisissez un médecin conventionné secteur 1. Référez-vous à l’annuaire santé pour connaître les tarifs de votre médecin.

Consultation chez le médecin

En France, toute personne est libre de choisir le médecin qu'elle veut consulter. Les médecins généralistes peuvent être consultés pour tout problème de santé. Si votre problème de santé est plus spécifique, vous pourrez consulter un spécialiste. Cependant, le parcours de soin français veut que ce soit le médecin généraliste qui prescrive la première visite chez le spécialiste. Seuls les dentistes, ophtalmologistes et gynécologues peuvent être consultés librement.
En France, il existe deux types de praticiens (généralistes et spécialistes confondus) :
  • Les médecins conventionnés : ce sont des médecins qui ont passé un accord avec l’Assurance Maladie. Cette catégorie concerne la majorité des médecins. Les personnes affiliées à l'Assurance Maladie ou à une assurance de santé privée se basant sur les tarifs de l'Assurance Maladie pour les remboursements bénéficieront d'un meilleur remboursement s'ils consultent ce type de praticiens
  • Les médecins non-conventionnés : Ces médecins n’ont pas signé de convention avec l’Assurance Maladie. Vous ne serez donc pas remboursé par cet organisme. En revanche, votre assurance santé complémentaire ou privée peut éventuellement couvrir ces dépenses.

Sur le site de l'Assurance Maladie AMELI, vous trouverez l’annuaire des médecins et spécialistes ainsi que le secteur de conventionnement auquel ils appartiennent pour vous éviter les mauvaises surprises.

Vous pouvez rechercher des médecins et des spécialistes également sur le site web Doctolib en fonction de leur domaine d’expertise et de la ville où vous résidez. Il est possible de filtrer par langue parlée. Le secteur de conventionnement de chaque professionnel est précisé sur leur profil. Vous trouverez également la possibilité de prendre rendez-vous en ligne.

Pharmacie

En France, les médicaments ne peuvent être vendus qu'en pharmacie. On distingue deux types de médicaments:

  • Les médicaments en vente libre: ces médicaments vendus en pharmacie ne nécessitent pas de prescription médicale. Votre pharmacien peut vous conseiller dans l'achat de ces médicaments si vous êtes malade ou blessé et que vous n'avez pas pu aller chez le médecin. Ces médicaments ne sont pas remboursés par l'Assurance Maladie. Leur prix peut varier d'une pharmacie à l'autre.
  • Les médicaments délivrés sur prescription médicale: ces médicaments ne peuvent être vendus que si la personne peut présenter au pharmacien une prescription médicale établie par un médecin. Ces médicaments sont remboursés par l'Assurance Maladie, mais leur taux de remboursement est variable.

Le Dossier Médical Partagé (DMP)

Le Dossier Médical Partagé est un dispositif de l’Assurance Maladie Française. Il permet d’enregistrer directement sur sa carte Vitale les éléments de vos rendez-vous médicaux : historique des soins sur les 24 derniers mois, résultats d’examens (radiographies, analyses biologiques…), antécédents médicaux (allergies, pathologies…), comptes rendus d’hospitalisations, directives anticipées pour la fin de vie et coordonnées des proches à prévenir en cas d’urgence.

Cette démarche n’est pas obligatoire et n’aura aucun impact sur votre remboursement. Cependant, si vous êtes amenés à changer régulièrement de médecin, cela permettra à chaque praticien d’avoir un suivi des consultations précédentes pour pouvoir vous traiter au mieux. En cas d’urgence et d’appel au 15 - SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente), le professionnel pourra accéder à votre dossier. Vous pourrez à tout moment consulter votre DMP et modifier ses droits d’accès.

Si vous souhaitez créer votre DMP, vous pouvez vous rendre en pharmacie, contacter la CPAM ou réaliser la démarche directement en ligne.

Plus d’informations sur le site du DMP.

Les pharmacies de garde

Il existe en France un système de pharmacie de garde qui permet de se procurer des médicaments en cas d'urgence médicale en dehors des heures d'ouverture des pharmacies et jours fériés. Le coût des médicaments achetés en pharmacie de garde peut être plus élevé. Pour connaitre les pharmacies de garde près de chez vous, vous pouvez consulter le site internet ou appeler le 3237 24h/24.

Hôpitaux

Le système hospitalier français est constitué d'hôpitaux publics et privés (cliniques). Les hôpitaux publics ainsi que certaines cliniques conventionnées ont passé un accord avec l'Assurance Maladie. Ainsi, l’hospitalisation dans un établissement public sera mieux pris en charge par la sécurité sociale qu’un séjour dans un établissement privé..
Consulter la liste des hôpitaux publics lyonnais

Consulter les informations santé de Saint-Etienne

Assurances privées

Si vous ne pouvez pas bénéficier du système de sécurité sociale de base plusieurs options s’offrent à vous :
  • Rester affilié à l'organisme de Sécurité Sociale de votre pays d'origine ou de résidence précédente (vérifier qu'il vous couvre en France) ;
  • Souscrire à une assurance privée dans votre pays d’origine qui couvrira l’ensemble des dépenses de santé, pour vous et votre famille, pendant toute la durée de votre séjour en France ;
  • Souscrire à une assurance privée en France.

Renseignez-vous bien avant de partir : les tarifs pratiqués par les assurances privées sont très variables d'un pays à l'autre.

Campagne santé de l'Université de Lyon

En partenariat avec la Région Auvergne Rhône-Alpes, l'Assurance Maladie et le CROUS, l'Université de Lyon lance une campagne de communication à destination des étudiants. Elle a pour but de les renseigner sur le système de santé et de les sensibiliser à l'importance de se soigner.

Accéder à la campagne santé de l'Université de Lyon

Portail santé de l'Université de Lyon

Pour informer les étudiants de leurs droits et démarches, l'Université de Lyon met à disposition des étudiants un portail santé regroupant toutes les informations utiles et services proposés pour les aider (procédures, coût des soins, ateliers pratiques, adresses utiles, etc.).

Accéder au portail santé de l'Université de Lyon